Réflexologie

La référence des nouvelles thérapies et thérapies brèves à rouen, hypnose, PNL, EMDR, Psychologie positive, thérapie familiale, victimologie, EFT, systémie. www.espace-logos.fr

 

Le Dr Alfons Cornelius publie en 1902 un livre en allemand dont la traduction du titre en français est Points de pression, leur émergence, signification pour les névralgies, la nervosité, la neurasthénie, l'hystérie, l'épilepsie et la maladie mentale, ainsi que leur traitement par massage des nerfs.

En 1917 paraît Zone therapy, or relieving pain at home, qui relate la découverte de Fitzgerald qui l'emmène à établir une carte des régions « reliées » du corps.

La réflexologie s'appuie également sur les travaux d'Eunice Ingham (1889-1974), infirmière et physiothérapeute américaine.

 

Plusieurs écoles existent.

On peut en distinguer au moins quatre principales :

- l'école d'inspiration chinoise, qui repose sur des principes attribués à la médecine traditionnelle chinoise, est assez complexe, faisant intervenir la théorie des cinq éléments, du Yin et du Yang ;

- l'école d'inspiration thaï (massage thaï des pieds), le praticien utilise de petits outils en bois pour comprimer profondément les tissus, les pressions exercées sont très fortes ;

- l'école américaine (Ingham) s'inspire de certains principes de la physiologie médicale occidentale du début du XXe siècle ;

- la méthode d'inspiration sud-africaine, beaucoup plus orientée vers la dimension émotionnelle. Faite d'effleurements, de pressions très douces, elle permet une libération émotionnelle intense.

 

La réflexologie plantaire ou podo-réflexologie est une pratique manuelle pouvant rééquilibrer un désordre en observant celui-ci dans son contexte, c'est à dire en relation avec l'individu dans sa globalité.

 

Chaque partie du corps humain est représentée à un endroit déterminé du pied appelé zone réflexe. Celle-ci est la projection en miniature de cette partie. C'est ainsi que tous les organes et leurs fonctions physiologiques tels que les appareils respiratoire, sensoriel, musculo-articulaire et urinaire, par exemple, ont leur disposition précise sur les pieds.

L'observation et la manipulation de ces zones réflexes donnent des informations sur l'état physiologique ou pathologique de ces fonctions.

 

Les manipulations des pieds peuvent mettre à jour des zones réflexes douloureuses, auxquelles le patient réagit.

Suivant la localisation de ces zones réflexes, elles indiquent un système précis et révèlent un dysfonctionnement plus ou moins profond.

La zone réflexe douloureuse indique un système affaibli ou irrité ou en déséquilibre énergétique au moment du traitement.

Toutefois nous ne pouvons pas encore en tirer de conclusions sur la nature de la perturbation.

Par exemple, la zone réflexe des yeux peut être douloureuse à la pression par suite d'une fatigue momentanée, après une longue conduite en voiture ou d'une pathologie comme un glaucome. Un entretien avec le patient s'avère alors nécessaire pour préciser les causes probables de la douleur.

 

La manipulation sert aussi bien à tester les zones réflexes qu'à les traiter. Les pressions dynamiques et rythmiques exercées sur ces zones donnent l'effet d'équilibrage.

 

Une séance de réflexologie plantaire s'applique sur les deux pieds et peut impliquer un passage par toutes les zones réflexes. Elle dure de 30 mn à 1 heure environ.

Un traitement est une série de séances. Leur nombre est très individuel et varie selon les sujets et la capacité de guérison de chacun.

A titre indicatif, on peut dire que 6 à 10 séances seront nécessaires, mais généralement le sujet ressentira une amélioration durable vers la 4ème séance